Manque de Tonus / Fatigue

Cynorrhodon 200 gelules GPH

Cynorrhodon en gélule

Le Cynorrhodon est le fruit du rosier et de l'églantier. C'est un fruit contenant une source naturelle de vitamines C, loin devant l'orange et le kiwi. Le Cynorrhodon est une baie très répandue dans les régions montagneuses. Le Cynorrhodon dans la nature : Le cynorrhodon, fruit du rosier et de l'églantier est sur le plan botanique, un faux-fruit, provenant de la transformation du réceptacle floral. Les fruits des rosiers sont en fait...

Voir le descriptif complet
Voir la composition
Voir la gamme GPH diffusion
Disponibilité: En Stock

9€95

Ajouter au panier

Le Cynorrhodon est le fruit du rosier et de l'églantier. C'est un fruit contenant une source naturelle de vitamines C, loin devant l'orange et le kiwi.
Le Cynorrhodon est une baie très répandue dans les régions montagneuses.
Le Cynorrhodon dans la nature : Le cynorrhodon, fruit du rosier et de l'églantier est sur le plan botanique, un faux-fruit, provenant de la transformation du réceptacle floral. Les fruits des rosiers sont en fait les akènes situés à l'interieur.
Appelé vulgairement « gratte-cul », car il fournit le poil à gratter, le cynorhodon est parfois aussi appelé « gousson ».
Le cynorrhodon est un fruit charnu ovoïde allongé, plus ou moins globuleux selon les espèces et variétés, de 15 à 25 mm de long, de couleur rouge orangé à maturité. Il forme une espèce d'urne, ouverte au sommet, qui porte les restes desséchés des étamines et des sépales. Il contient à l'intérieur vingt à trente vrais fruits qui sont des akènes issus de la transformation des carpelles, contenant chacun une seule graine. Ces akènes, prolongés par le reste des styles et stigmates, sont munis de nombreux poils stériles.
Les cynorrhodons arrivent à maturité en automne, vers octobre-novembre dans l'hémisphère nord, mais on peut en voir tout l'hiver dans les haies champêtres.
Historique du Cynorrhodon : Le terme vient du grec, kunorhodon, qui signifie « rose de chien ». Cette appellation vient des propriétés attribuées à la racine de l'églantier ("rosier des chiens", dont la fleur (l'églantine) est aussi appelée rose canine, dog rose en anglais) pour lutter contre la rage. Le dictionnaire de l'Académie française retient la seule orthographe « cynorhodon », mais l'orthographe « cynorrhodon » est également admise.
De nombreuses peuplades amérindiennes consommaient les cynorrhodons comme un excellent aliment de survie dans la mesure où elles restent accrochées au plant tout l'hiver. Elles en faisaient une décoction et chez certaines peuplades, une bière.
Les Pieds-Noirs consommaient le cynorrhodon broyé avec du pemmican (viande séchée graisse). Les Esquimaux de l'Alaska en faisaient une sorte de pouding avec les baies de cynorrhodon.

Conseil d'usage des gélules de Cynorrhodon : 2 à 3 gélules par jour avec un grand verre d'eau .

Complément Alimentaire.
Ne pas utiliser au cours de la grossesse ni de l'allaitement.
Ne peut être substitué à un régime alimentaire varié.
A prendre dans le cadre d'un mode de vie sain.
Tenir hors de portée des enfants.
Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
A conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
Pour votre santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour.

Liste des ingrédients pour 3 gélules de Cynorrhodon dosées à 300 mg : Cynorrhodon (rasa camina) 900 mg, Enveloppe (gélatineglycérine) 225 mg

Partie utilisée : Baie de Cynorrhodon.

Poudre de Cynorrhodon non titrée.

Poids net : 75 g

Ajouter un avis

    Aucun avis n'à été donné à propos de ce produit pour l'instant